Hackable numéro 1

Hop, je pique l’idée à Christophe qui fait ça (mieux que moi) plus ou moins régulièrement pour des magazines divers dont Pour La Science : une revue du numéro 1 de Hackable, le petit dernier des éditions Diamond.

J’ai vu passer l’annonce du magazine il y a quelques semaines, et je me suis abonnée sur un mélange de coup de tête et de « de toute façon si je veux voir ce truc à Zürich j’ai pas le choix il faut que je l’importe moi-même ». Ça tombait bien parce que je venais de ressortir l’Arduino qui traînait dans un placard (et qui traîne maintenant sur mon bureau), de me faire expédier un fer à souder digne de ce nom et de faire mes premières commandes chez Farnell. Le positionnement du magazine me paraissait à peu près à mon niveau (à la différence d’OpenSilicium du même éditeur qui me fait un peu peur tout de même), et donc voilà. Le premier numéro est arrivé dans ma boîte aux lettres aujourd’hui, un peu en avance sur ce à quoi je m’attendais, mais on va pas se plaindre. Et dans une enveloppe manuscrite, sisi.

Au sommaire de ce premier numéro :

  • un long édito qui présente le concept du magazine et qui fait un peu de philosophie sur la récupération d’équipements électroniques divers – bon, c’est un édito, j’ai pas trop d’avis sur la question
  • une rubrique « Actualités » qui présente les bidules « bientôt à la mode » – plutôt sympa, ça permet d’avoir une vague idée de ce qui se fait sans pour autant traquer l’info
  • un article qui discute des choses auxquelles faire attention quand on achète son fer à souder^W^W^W^Wsa station de soudage. Le débat soudure avec ou sans plomb me paraît bien moins clair que ce qui est expliqué dans l’article ; cela dit je soude au sans plomb et je rame, alors je sais pas 😛 Il y manque aussi à mon avis le conseil évident (mais pas plus que de pas manger le fil d’étain :P) de ne pas laisser un fer allumé quand on quitte la pièce, mais c’est aussi vrai pour un fer à repasser, alors… 🙂
  • un article pour faire de l’Arduino sans Arduino (ou de manière générale faire mumuse avec des micro-contrôleurs autres qu’Arduino) : j’ai à peine parcouru, c’est du matos que j’ai pas, et l’article tient du tutoriel « hands-on » (ce qui est pas un mal en soi, juste c’est moins intéressant quand on a pas le matos)
  • trois articles qui visent clairement à poser les bases Arduino pour commencer à faire des machins marrants par la suite – l’ensemble forme un tutoriel sympa et accessible :
    • un article qui présente l’Arduino Starter Kit, ce qu’il y a dedans et comment le préparer pour pouvoir commencer à faire des trucs
    • un article d’intro à Arduino lui-même : histoire d’Arduino, ce qu’il y a sur la carte, et comment installer l’IDE
    • un article d’intro au langage de programmation Arduino
  • un article sur la loi d’Ohm, bien fichu et avec un bon mélange théorie/pratique
  • un article qui explique comment ajouter une horloge RTC à un Raspberry Pi pour qu’il puisse retrouver l’heure même quand il a pas de réseau – j’ai pas de RasPi, mais l’article était sympa du point de vue de l’explication des composants et de la mise en œuvre du bidule
  • un projet en deux parties de « sonnette intelligente » à base d’Arduino, que j’ai l’intention de mettre en œuvre bientôt parce que pourquoi pas ; la deuxième partie est une intro à l’utilisation d’afficheur LCD, c’est plutôt choupi – je regrette que la liste de composants ne soit pas un peu plus détaillée : « un bouton poussoir » ou « un buzzer » me paraissent un peu léger, surtout quand on s’adresse à des débutants qui risque d’être vite paumés devant le site de leur revendeur de composants favoris ; il semble que ce soit des composants standard du starter kit Arduino, mais je ne suis pas complètement sûre (et sauf erreur ce n’est pas précisé)
  • un article sur le démontage d’une cigarette électronique, plutôt rigolo même si on n’est pas familier du bidule du tout
  • un article sur la PWM, ou Pulse-Width Modulation, qui explique comment ça marche à grands coups de pizza aux olives (véridique).

Bref, un premier numéro solide, que j’ai apprécié, et dont j’ai l’intention de mettre en œuvre un projet (et si j’avais pas déjà fait un tuto Arduino, ça aurait été l’occasion) ; un peu de théorie, un peu d’actualité et d’articles plus généralistes : plutôt un bon mix, le tout didactique et à un niveau qui me va bien. La valeur ajoutée me paraît particulièrement intéressante pour les non-anglophones : la doc du starter kit Arduino recoupe probablement une bonne partie du dossier Arduino au milieu. J’aurais apprécié un projet de plus, je crois, surtout pour un bimestriel - ça va pas m’occuper deux mois cette affaire - mais globalement c’est chouette. Un très, très gros bémol pour finir cela dit : l’ensemble aurait VRAIMENT mérité une relecture ortho-typo digne de ce nom. Il y a littéralement plusieurs fautes (de grammaire souvent) par page, ça déconcentre parfois brutalement le lecteur… (j’ai une réaction allergique aux participes passés utilisés à la place des infinitifs et inversement).

3 commentaires sur « Hackable numéro 1 »

  1. Bon, moi je vais me limiter aux Lego Mindstorme pour le moment. On verra si mon fils (prétexte mais pas que 🙂 accroche. 10 ans c’est encore un peu raide pour Arduino, non ?

      1. En fait ça tombe bien, il y a une initiation dans le dernier Canard PC Hardware. Je dirais plutôt niveau lycée. On va rester sur Mindstorm 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s