TOEFL, résultat des courses

(Je résiste lourdement à la tentation d’intituler ce billet « Bref, j’ai passé le TOEFL ».)

J’ai passé le TOEFL le 23 juin, et j’ai reçu un mail le 29 juin pour m’indiquer que mes résultats étaient disponibles. Sans trop de surprise (mais avec un soulagement non dissimulé), j’ai eu largement assez de points pour mon inscription en master.

J’avais dit que je ferais une mise à jour de mon billet précédent Préparation au TOEFL à propos des conditions précises de l’examen – je crois qu’il est temps 😉 Je ne peux pas, contractuellement (m’ont fait recopier 4 lignes à la main et signer pour être sûrs que je comprenne), donner les détails spécifiques au contenu de l’épreuve que j’ai passée, mais je peux donner quelques détails supplémentaires sur le déroulement lui-même.

Les quatre parties sont bien telles que je les ai décrites; il peut visiblement arriver que la partie compréhension orale joue 9 bandes audio et pas 6 (croyez-moi : c’est CHIANT). À noter aussi que la partie compréhension écrite permet de revenir sur ses réponses et de faire une relecture rapide, ce n’est PAS le cas de la partie compréhension orale (une réponse validée est une réponse validée, point).

J’avais un peu peur que l’examen soit prévu de sorte que « ok, tout le monde commence à 10h, tout le monde passe à la partie 2 à 11h, tout le monde passe à la partie 3 à midi 10 et tout le monde passe à la partie 4 à 13h » mais non – une fois le test lancé, on peut bosser à son rythme (dans les limites prévues par l’exam évidemment). L’avantage, c’est que j’ai pu sortir tôt et sans temps mort (parce que le temps mort sans avoir droit à un bouquin, bof quoi). L’inconvénient, c’est que les parties sont ordonnées comme suit : compréhension écrite, compréhension orale, expression orale, expression écrite. Du coup, quand on va un poil plus vite que le reste de la salle, on se retrouve à composer pendant que le reste de la salle est en train de marmonner dans un micro, c’est un peu pénible. Le bruit furieux des claviers quand tout le monde est en train de composer est assez marrant par contre 🙂

Niveau préparation de l’examen, j’avais potassé sur The Official Guide to the TOEFL Test, qui est le machin édité par l’ETS (la boîte qui fait passer le TOEFL) – une nouvelle édition est prévue en octobre. Il permet de voir ce à quoi ressemblent les questions, et le CD fourni (dans cette édition) permet de lire les pistes audio sans avoir à lancer l’interface Windows 😉

Comme prévu, j’ai fait un bon score partout, et j’ai surtout perdu des points sur la partie d’expression orale (bon, j’ai suffisamment fait la maline sur les réseaux sociaux avec mon score pour pas le répéter ici 😉 ). Pour moi c’est LA partie qui nécessite vraiment de l’entraînement et pour laquelle l’entraînement fait la différence, à niveau d’anglais égal. Le reste, savoir à quoi ressemble l’épreuve et être raisonnablement attentive/prudente pendant l’épreuve m’a suffi (YMMV).

Voilà, un petit retour d’expérience, pas forcément très utile à mon lectorat habituel, mais sait-on jamais !

3 commentaires sur « TOEFL, résultat des courses »

    1. C’était du QWERTY au centre de Paris. Pas la moindre idée si cela dépend du centre d’examen ; si je devais faire un pronostic, je dirais qu’il est largement dans l’intérêt de l’organisation du TOEFL de limiter au maximum la variabilité entre les centres pour éviter les plaintes, mais allez savoir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s