Savez-vous moocher les books ?

Comme beaucoup d’entre vous le savent, je lis comme je mange : beaucoup, vite et trop :p Du coup, les étagères commencent à crouler sous les bouquins, le sol de l’appart à crouler sous les étagères à bouquins, bref, c’est pas facile. Ne parlons pas des problématiques d’indexation et de localisation des bouquins, ça va me déprimer. Du coup, hier je me baladais sur le web, à la recherche d’un machin d’échanges de bouquins. Mon idée initiale était de trouver plus ou moins des chaînes, des trucs où on envoie un bouquin choisi à une personne qu’on connaît pas et où on reçoit un bouquin pas choisi d’une personne qu’on connaît pas. Et puis je suis tombée sur Bookmooch. Le principe est simple : on envoie les bouquins dont on ne veut plus, on récupère des points, et avec les points on récupère d’autres bouquins dont d’autres gens ne veulent plus. Pour engranger des points :

  • 1/10 de point chaque fois qu’on saisit un livre à « moocher »
  • 1 point quand on donne un livre dans le pays où on se trouve
  • 3 points quand on expédie un livre à l’étranger
  • 1/10 de point quand on accuse réception d’un bouquin

Et les points se dépensent ainsi :

  • 1 point quand on reçoit un livre envoyé du pays où on se trouve
  • 2 points quand on reçoit un livre de l’étranger.

Bon, j’ai trois bouquins qui partent tout à l’heure, les trois sont en anglais, j’en ai un qui part aux États-Unis, un en Espagne et un à Paris :p Je sais pas trop si d’autres partiront ! On verra bien… Ah, et sinon, la traduction en français est assez déplorable, mais il y a un bouton « corrigez la traduction », je vais peut-être m’y atteler.

4 commentaires sur « Savez-vous moocher les books ? »

  1. Les bibliothèques ont plusieurs problèmes. En ce qui concerne le don de bouquins, c’est pas toujours évident. Ça coûte des sous de faire rentrer un bouquin dans l’inventaire d’une bibliothèque et j’ai pas forcément beaucoup de trucs considérés comme « largement empruntables » :p Pour récupérer des bouquins :
    1/ le temps de prêt est limité et donc forcément trop court :p (surtout quand on a une Pile à Lire de la taille de la mienne)
    2/ les horaires sont souvent assez relous
    3/ de la même manière que mes bouquins sont pas forcément « largement empruntables », j’ai une tendance à vouloir emprunter ces mêmes bouquins… qui ne sont pas forcément à la bibli !
    Pis en plus, je déménage dans deux mois, c’est l’occasion de faire du tri 😉

  2. Bonjour, Pour ce qui est du rangement, j’ai le même problème mais pas de solution. Par contre, concernant l’inventaire, j’ai trouvé un programme qui a l’air intéressant (mais je n’ai pas encore eu le temps de l’essayer). Cela s’appelle « Book’in ». Ce qui m’a paru intéressant, c’est que les dernières versions du logiciel permettent de récupérer les données depuis Amazon. Je vais tout de même aller voir Bookmooch histoire de liquider les livres que j’ai en double 😉

  3. Pour l’inventaire, j’utilise Tellico, un soft KDE sous Linux. Marche bien. Il fait aussi l’import Amazon à partir de l’ISBN, c’est très pratique et ça accélère la saisie. L’énorme problème est bien de prendre les bouquins le jour où on les achète et les coller dans la moulinette !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s