Et là, Blizzard se la joue (presque) CCP.

Gold_BarsJe viens de recevoir un mail qui m’a fait faire « huh ».

Une des spécificités d’EVE Online, le MMORPG auquel je joue le plus ces temps-ci, est le PLEX. Le PLEX est un objet dans le jeu qui peut

  • s’acheter en-dehors du jeu (contre des vrais sous)
  • se vendre dans le jeu (contre de l’ISK, la monnaie du jeu)
  • s’échanger contre du temps de jeu et divers services fournis par CCP, l’entreprise qui gère EVE.

Donc en gros, il est possible d’acheter de la monnaie de jeu avec des vrais sous, mais il est aussi possible d’acheter du temps de jeu avec des sous gagnés dans le jeu. Les joueurs les plus acharnés arrivent à « plexer » plusieurs comptes avec leurs revenus dans le jeu.

Le truc, c’est que les jeux qui ont une économie (je suppose que c’est une bonne partie des MMORPG) induisent presque automatiquement un marché noir autour de l’économie en question. C’est un des gros problèmes de WoW : il y a pas mal de spammeurs de vendeurs d’or, option « tu me payes X$ et je te donne XXX pièces d’or en jeu ». Ce genre de pratique est strictement interdite, mais existe très clairement (avec probablement différents niveaux d’arnaque, je sais pas, j’ai jamais essayé d’acheter de l’or dans WoW, pis d’abord c’est interdit, alors, bon). Évidemment, avec ça viennent tout un tas de problèmes qui impactent directement les joueurs – le spam en est un, le vol de comptes (pour pouvoir collecter de l’or dans le jeu sans pour autant payer de souscription) en est un autre, et il doit y avoir à peu près le même genre d’économie douteuse que tout ce qui tourne autour du spam par e-mail, en fait.

CCP a introduit le PLEX dans EVE en 2008 et, si le problème n’y est pas réglé, il me semble tout de même vachement moins présent. C’est un peu ce que les commentaires disent en général : le fait d’avoir une mécanique « officielle » limite le prix réel auquel se négocie la monnaie du jeu. Et rend probablement beaucoup moins tentant pour le joueur lambda l’offre non-officielle.

Ben vla que Blizzard a introduit le même genre de mécanique avec le Jeton (ça faisait visiblement quelque temps que l’information tournait et c’était déjà fait aux US, j’avais complètement raté ça.) Enfin, pas tout à fait. La grosse différence, c’est probablement qu’EVE est fondamentalement vachement plus capitaliste 🙂 En particulier, dans EVE, le PLEX peut se vendre à n’importe quel prix. Si tu te vautres et que tu oublies un 0 dans le contrat de ton PLEX, t’as plus que tes yeux pour pleurer. Le PLEX peut aussi se voler et se looter - si tu fais la bêtise de trimballer des PLEX dans ton vaisseau et que tu te prends un missile dans la figure, c’est tant pis pour toi (et tant mieux pour l’autre). Les scams et les arnaques font très officiellement partie du jeu, et les PLEX n’ont pas de statut à part dans ce cadre. Il est aussi possible de spéculer sur le PLEX, acheter à bas prix, revendre à haut prix, tout ça.

Le Jeton WoW perd tous ces aspects : le jeton ne peut se vendre qu’une seule fois, à un seul endroit et à un prix fixé par « le marché ». (Et tu peux pas te faire piquer tes tonjs.) (Quelqu’un a un tonj de lessive au bâtiment R ?) (Pardon je m’égare.) Du coup, si les deux mécaniques peuvent sembler à première vue similaire, l’impact sur le jeu est assez différent. Je suis quand même assez amusée par l’apparition de cette mécanique dans WoW. Et quant au fait de limiter le prix de la monnaie du jeu, apparemment il y a des vendeurs d’or qui râlent sur Internet que la vente d’or, c’est plus ce que c’était et ça devient d’une rentabilité douteuse. Ce qui est probablement un bon point pour mon niveau de spam (ou un très mauvais, s’ils redoublent d’efforts !). Je me demande aussi quel est l’impact de la gestion de la chose dans le jeu. Il est évident que des transferts d’argent réel se font en échange de PLEX dans le jeu (hors canaux officiels). Le fait que le jeton WoW ne soit pas revendable est probablement une tentative d’éviter ça. Mais du coup, l’impact sur les canaux non-officiels doit être assez différent aussi. Ça doit être très dur d’avoir des stats sur le sujet, mais j’aimerais vraiment bien savoir ce qu’il se passe…

Je suis pas gamer, mais… 3/ L’hypothétique

imageAprès avoir parlé des jeux auxquels j’ai joué et des jeux auxquels je joue, il me reste à présenter les jeux auxquels je jouerai peut-être plus souvent si j’avais plus de temps (ou si je passais plus de mon temps à jouer, ce qui est subtilement différent).

Bon, il faut l’admettre, le premier sur la liste, il est aussi sur la liste des jeux auxquels je joue, c’est EVE. Je regrette un peu de pas y passer plus de temps, parce que j’ai loin d’avoir tout exploré dans ce truc. Mon alliance vient de déménager dans un autre système et de changer les doctrines officielles de vaisseaux, j’ai pas encore repris mes marques non plus (ce qui fait que je joue moins, parce que je suis plus vraiment dans ma zone de confort !).

Deuxième sur la liste, il y a Minecraft. J’ai pas mal joué à Minecraft quand il est sorti, j’ai pas mal perdu le fil des dernières itérations (la dernière fois que je l’ai lancé, il est POSSIBLE que j’aie hurlé « HAN MAIS YA DES LAPINS MAINTENANT C’EST TROP CHOUPIIII ». Ahem. Pour les non-initiés, Minecraft peut probablement être décrit comme un jeu de Lego infini avec des monstres. Le personnage, Steve, peut remodeler son univers à peu près comme il l’entend : creuser dans la roche fait des tunnels et récupère du caillou, creuser dans un arbre déforreste et récupère du bois. Et avec du bois et des caillous on peut faire des pioches qui permettent d’aller creuser des meilleurs cailloux pour faire des meilleures pioches. Et des épées pour se battre avec les zombies, squelettes, araignées et autres creepers qui se baladent dans l’univers – surtout la nuit. Ah, et il paraît qu’il y a un dragon à la fin aussi. Bref, ma description est hyper-réductrice, mais c’est un jeu très prenant. Il y a aussi des gens qui jouent en réseau (il y a moult serveurs – avec moult mods et modes de jeu), ça j’ai pour ainsi dire jamais essayé. Ah et mon sweater Minecraft est probablement le vêtement que je porte le plus parce qu’il est pratique, voilà.

Je ne peux pas ne pas citer World of Warcraft. Je pense que c’est le jeu sur lequel j’ai passé le plus d’heures, toutes catégories confondues. Je sais pas s’il est encore nécessaire de le présenter – le joueur joue un personnage d’heroic fantasy dans le royaume d’Azeroth, il fait des quêtes, tatanne des streums, récupère des peaux de loups qui tombent que sur un loup sur trois et il en faut 20 (sérieusement, les loups, ils les foutent OÙ leurs peaux ? Et inversement, comment un loup peut se trimballer un poignard rare ? Dans ses poches ?), et éventuellement se bat contre d’autres joueurs. J’ai jamais fait ce genre de chose, d’ailleurs ; maintenant que j’ai pris goût au PvP dans EVE, c’est un truc que j’envisage d’essayer à l’occasion. Mais bon, c’est un peu le même problème dans WoW que dans Minecraft : chaque fois que je rouvre le client, tout a changé et ça marche plus pareil et aaaaaaaaaaaah. Je fais partie de cette minorité de gens (de ce que je sais) qui préfère le contenu de progression vers le niveau final que le contenu disponible au niveau final, et j’ai pas encore fait toutes les quêtes de l’univers, alors j’ai encore de quoi m’amuser. For the Alliance !

J’ai pas détesté Skyrim pour le peu que j’y ai joué, et il ferait probablement partie de la liste aussi. C’est aussi un jeu avec un univers à explorer, des monstres à tatanner et tout ce genre de trucs. L’interaction avec le système est un peu plus évoluée que dans WoW (en particulier les dialogues choisis ont un impact sur le déroulement du jeu), ce qui est une bonne chose étant donné que c’est strictement mono-joueur. Le gros hic, c’est que c’est clairement un jeu de console, avec des contrôles de console, et que le jeu sur PC est maladroit au mieux. Mais sinon c’est très joli et tout, et j’ai à peine commencé le jeu, j’ai encore des heures à passer dessus.

J’ai passé un peu de temps sur FTL: Faster Than Light, aussi. Ché meugnon tout plein, FTL. C’est un jeu où on joue l’équipage d’un vaisseau de manière assez micro-managée – les déplacement du vaisseau se font en tour à tour, les combats se font en temps « presque réel » (la technique de base est de mettre le jeu en pause, de donner des ordres à ses gus, et d’enlever la pause) et à l’échelle du « alors je vais balancer une roquette là et un truc pour annuler le bouclier là ». Les gus de l’équipage meurent à tour de bras (ou alors c’est juste quand c’est moi qui joue ?), mais il y a moyen d’en re-récupérer au fur et à mesure, alors ça va. Le jeu évolue au fur et à mesure : jouer permet de débloquer d’autres vaisseaux qui se jouent pas forcément pareil. Un chouette jeu qui paye pas forcément de mine mais qui est très plaisant à jouer. C’est celui auquel j’ai le plus envie de rejouer là tout de suite maintenant.

Et pour finir, il y a Kerbal Space Program. Celui-là j’y ai vraiment pas beaucoup joué, mais il m’intrigue beaucoup. C’est un jeu dans lequel on construit une fusée, avec des objectifs divers qui vont de « bon je vais la faire décoller sans exploser ça sera déjà pas mal » à « je vais aller mettre un truc en orbite sur la planète d’à côté » en passant par « et si je refaisais tout le programme Apollo, ça serait cool, non ? ». Et puis je suis nulle en mécanique orbitale, alors ça ne peut que me faire du bien *ahem*.

Voilà, si je jouais plus, ce à quoi je jouerais. D’autre suggestions ? 🙂