Deux mémoires

Hier soir, j’ai fait un truc vachement bien : j’ai vaguement mis à jour ma page personnelle. J’en ai profité pour la déplacer sur un autre serveur, pour faire un peu de nettoyage, et surtout pour y publier les deux mémoires sur lesquels j’ai travaillé depuis un peu plus d’un an.

Le premier est un « mémoire de semestre » : on a la possibilité, à l’ETH, d’obtenir des crédits pour un module « Research in Computer Science » (recherche en informatique, donc), qui est en théorie un mini-projet de recherche. Comme je sais pas faire les choses à moitié, le mémoire en question fait une petite centaine de pages et il est possible qu’il explose le record du nombre de pages sur ce genre d’exercice. À ma décharge, ledit projet consistait à reprendre deux mémoires précédents par deux étudiants et à les réintégrer dans un cadre commun avec une notation développée entre temps. Le mémoire s’intitule Understanding the PPSZ algorithm for ClSP.

Le deuxième est mon mémoire de master – i.e. le projet de 6 mois à la fin des études. Celui-ci s’intitule Towards the derandomization of the PPSZ algorithm for the multiple satisfying assignments case, et il a même un zouli DOI (et ça, c’est classe, quand même.) Les deux projets sont liés (d’ailleurs on est en train de faire rentrer des morceaux du deuxième mémoire dans le premier mémoire pour tenter de publier tout ça), au sens où ils tournent tous les deux autour d’un même thème assez spécifique, mais les deux mémoires sont assez différents. Le premier était plus un boulot de lecture / compréhension / vérification / réécriture, avec assez peu de contenu original. Le deuxième mémoire était un boulot nettement plus exploratoire, et contient par ailleurs BEAUCOUP de résultats de type « on a essayé ça, ben ça marche pas. Ou alors pas trivialement. ».

Je ne vais pas rentrer tout de suite dans les détails et les explications de ce que racontent ces deux bidules – je ferai un billet plus tard sur le sujet pour essayer d’expliquer un peu ; pour ceux que ça intéresse, ça a essentiellement à voir avec SAT et avec un algorithme qui s’appelle PPSZ (et il faudrait sans doute que j’écrive la page Wikipedia de PPSZ, ne serait-ce que parce que ça me donnerait un truc à lier ici). Mais c’est une histoire pour une autre fois 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s