Un film sans klingon dedans, un film avec du suisse allemand dedans et un Terminator sans accent

Nous sommes allés trois fois au cinéma en un rien de temps (bon, un mois, un truc comme ça), ce qui est assez exceptionnel pour nous. Le cinéma, en Suisse, c’est marrant. Enfin, ya du marrant et du pas marrant. Le pas marrant, déjà, c’est le prix : 18 CHF à Sihlcity, 19 à Abaton, ça fait de l’ordre de 12 €, c’est pas donné. Après, vu qu’on est en Suisse alémanique, ça nous limite aux films en VO française ou anglais – bon, pas comme si on allait voir un film dans une autre langue bien souvent, mais je sens que pour Millenium, la VO suédoise, bon (Même pas sûre qu’une sortie soit prévue en Suisse). Cela dit, ya des sous-titres. Et comme nous sommes en Suisse, malgré le fait que nous soyons dans un canton alémanique, il ya DEUX jeux de sous-titres à l’écran : un en allemand, un en français. Du coup, il n’y a qu’une ligne de chaque – ça demande un peu de temps d’adaptation, et les sous-titres sont présents moins longtemps à l’écran, du coup. Je fais des progrès en cinéma sans sous-titre, c’est moi qui vous le dis. Bon, et en Suisse, aussi, ya une entracte au milieu du film. T’es tranquillement en train de regarder ton film, tout ça, et PAF d’un coup une pub Cornetto et les lumières qui se rallument. C’est déroutant la première fois, après on s’y fait. Ça permet de discuter avec ses voisins du déroulement du film… admettons. Mais le truc vachement bien dans les deux cinémas suisses que j’ai testés, c’est que les sièges sont confortables. Même avec mon gabarit, j’ai de la place et je peux bouger. Et (les grands apprécieront) ya beaucoup de place pour les jambes. Faut réellement faire un effort conscient pour aller taper le siège de devant (avec le pied, parce qu’avec le genou c’est pas possible). Ça, c’est très agréable. À Sihlcity ils ont même des sièges pour deux, comme au MK2 Bibli 🙂

Bref, trêve de cinémas suisses, causons un peu films. Comme à mon habitude, j’ai beaucoup de mal à dépasser le « j’ai bien aimé, j’ai pas aimé » et je suis plutôt bon public, alors… Et en plus, j’essaie de pas spoiler, donc c’est compliqué.

  • Un film sans klingon dedans : ça fait partie des critiques des fans de Star Trek à propos du dernier opus au cinéma. Je dois avouer que ça m’a pas trop dérangée. Avec Pierre, on est en train de regarder Next Generation, on n’a pas vu ni les films ni la première série, donc mon avis n’est pas un avis de Trekkie confirmé 🙂 Et j’ai beaucoup aimé le film. Ça change agréablement de la tendance actuelle des films de SF où tout est nécessairement post-apocalyptique, sombre, gris. Là, c’est chromes bleutés et pyjamas moulants colorés. Le scénario est peut-être un peu bordélique, voire avec quelques trous (certains disent inexistant, bon, je trouve pas), les persos sont crédibles et ya même quelques moments vraiment drôles (Bon, dont un où j’étais la seule à rire dans la salle. Je comprends pas, c’était vraiment drôle.). Notons qu’une réplique du type « je prends pas parti, je suis neutre » a beaucoup de succès dans une salle de cinéma à Zürich. J’ai vu critiquer les dialogues aussi, ça m’a pas vraiment choquée, mais comme dit plus haut en ce moment on regarde Next Gen et Babylon 5, ça doit immuniser un peu 🙂 Mais bon, je ne boude pas mon plaisir, j’ai passé deux excellentes heures, c’est tout ce qui compte.
  • Un film avec du suisse allemand dedans : Illuminati. J’ai « échappé » à la vague Da Vinci Code : je n’ai pas lu le livre ni vu le film. C’est pas gênant pour Illuminati. Bon, déjà, un film qui présente le démarrage du LHC, c’est pas fréquent. Après, ma foi, c’est une course poursuite dans le Vatican et Rome, sur fond de succession papale, avec des vrais morceaux d’anti-matière dedans. C’est pas le film du siècle, mais ça se laisse bien regarder. Et au Vatican, ya des gardes suisses, et à plusieurs endroits du film on entend clairement du suisse allemand (ainsi que du français, du polonais, de l’italien… c’est très polyglotte comme film). La première fois, ya eu un léger temps d’arrêt dans la salle, suivi d’un éclat de rire généralisé. Je maîtrise pas assez le suisse allemand pour savoir s’il y avait un accent pas vraiment naturel ou pas. Le français était correct mais pas natif. La fin était plutôt surprenante, je l’avais pas vu arriver. Et j’aime beaucoup Tom Hanks.
  • Et hier, séance de 23h15, Terminator Salvation. Je dirais : du bon gros film d’action qui tache. Ça tire et ça explose dans tous les coins, bon. Un zeste de sentimentalisme dégoulinant, il faut ce qu’il faut. Un truc agaçant, ils ont légèrement modifié le thème musical d’une manière juste assez gênante (tu t’attends à une note, t’en as une autre). Le personnage de Marcus est plutôt sympa, celui de Connor m’a gênée à plusieurs moments, peut-être parce que j’ai eu l’impression à plusieurs moments de voir Cruise à la place de Bale, c’est peut-être pas vraiment bon signe. Quelques passages drôles et des robots en veux-tu en voilà. Cela dit, j’ai trouvé ça vachement plus sympa que la bande annonce de Transformers 2 avant le film 🙂 (j’ai pas vu le 1, je crois que je m’en passerai allègrement). Faut être d’humeur à voir des trucs qui pètent dans tous les coins, c’est tout. Et ça manque d’un terminator avec un accent allemand.

Comme globalement, on ne regarde des films qu’au cinéma (à la maison on préfère regarder des séries, c’est des épisodes de 40 minutes max, c’est moins chronophage), bah finalement tout ça c’était plutôt pas mal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s